Green Village

Une salle de classe sans murs dans un établissement en bambous, une rivière en contrebas pour se baigner, un potager où se salir les mains, une école sans notes… le tout au milieu d’une forêt tropicale ? Non, non, ce n’est pas un rêve mais bien la réalité des 300 élèves de la Green School à Bali ! Heureusement pour les grands enfants comme vous, vous pouvez faire un tour dans ce village tout droit sorti du Livre de la Jungle, sans avoir à retourner à l’école.

Green School (4)

L’histoire commence en 2006, lorsque John et Cynthia Hardy quittent le monde de la bijouterie pour lancer le projet de la Green School : une école qui permettrait aux enfants de devenir « des citoyens  du monde ». En plus de proposer une pédagogie alternative – The Three Frame Day – le développement durable est pleinement intégré au sein des différents programmes. Ici, on encourage les enfants à développer des projets dans le monde réel. L’initiative Bye Bye Plastic Bag, lancée par deux soeurs élèves à la GreenSchool, lutte pour l’interdiction des sacs plastiques à Bali. Bref, c’est un endroit où les idées fusent et la curiosité règne !

GS Garden & Farming_IMG_4385

Le campus de la Green School est lui-même éco-responsable puisqu’il est construit uniquement en bambou, des fondations, aux meubles en passant par les clous ! Et ça ne s’arrête pas là : potagers bios, panneaux solaires et turbine hydraulique pour être auto-suffisants en termes d’énergie complètent une structure respectueuse de l’environnement.

Derrière la Green School, vous trouverez Ibuku, une entreprise dirigée par Elora Hardy (fille des fondateurs de la Green School), et spécialisée dans la construction durable en bambou. Pourquoi le bambou ? Parce que c’est l’un des matériaux de construction ayant l’empreinte écologique la plus faible, une croissance très rapide (3-4 ans), une résistance équivalente à celle de l’acier et plus de 1 450 variétés, de quoi trouver votre bonheur !

Ce projet, tout a fait incroyable, rentre dans l’optique de protéger la planète et en particulier l’île de Bali. En effet, de par le tourisme de masse, l’île des Dieux souffre d’un très gros problème de pollution auquel est difficile de faire face. La question environnementale est un enjeu crucial.

Vous pouvez séjourner au sein du Green Village (comptez entre 200 et 600 euros la nuit). Soyez sûrs que vous n’aurez pas envie d’en partir ! 

GV Sunrise House by Rio photos (2)

Si votre curiosité a été aiguisée, n’hésitez pas à réserver un tour ou un workshop au Green Village !

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux préférés !
Vous aimez Bali ? Inscrivez-vous à notre newsletter