Négociation

L’Art de la Négociation

S’il y a bien quelque chose dont les touristes sont friands à l’étranger, c’est la négociation. En effet, la majeure partie d’entre nous aime négocier et acheter à un prix juste. C’est une pratique commune à Bali dans la plupart des marchés locaux. Les vendeurs ont même pris l’habitude de vous annoncer un prix particulièrement élevé puisqu’ils savent très bien que vous allez vouloir négocier par la suite. Le système est donc complexe et bien rodé.

La négociation doit être prise avec le sourire dans les marchés locaux de Bali…

…et c’est encore mieux si vous pouvez y prendre du plaisir. Avant tout, gardez en tête qu’un dollar Américain correspond à environ 10,000 Roupies Indonésiennes, et même si finalement vous payez un petit peu plus que ce que vous auriez espéré pour un assortiment de fruits ou un vêtement, cela ne va tout de même pas vider votre compte en banque. A contrario, les vendeurs quant à eux ne roulent pas sur l’or et ces quelques Roupies supplémentaires leurs permettront sûrement de s’accorder quelques extras. Essayez donc de toujours prendre cela comme un jeu et de vous dire que quoiqu’il advienne, cela sera sûrement une belle histoire à raconter une fois de retour chez vous.

 

La première chose à souligner en négociation, c’est que les vendeurs s’y attendent

Entendez par là que le premier prix annoncé sera, dans la majorité des cas, légèrement gonflé. C’est pour cela qu’il vous est légitime d’entamer une négociation. Mais jusqu’à quel point ? Dites vous que si le vendeur se trouve offusqué ou mécontent, c’est sûrement que vous avez dû proposer un prix trop bas. En revanche, si le vendeur accepte immédiatement, sans aucun hésitation, dites vous que vous vous êtes sûrement montré un peu trop généreux. En règle générale, vous pouvez commencer par proposer un peu moins de la moitié de la somme annoncée, puis ensuite c’est à vous de trouver un arrangement à l’amiable avec le vendeur quant au prix à payer. Avant d’entamer le processus, demandez-vous toujours jusqu’à combien vous seriez prêt à mettre pour l’objet en question. De plus, une fois l’accord trouvé, il est particulièrement mal vu de ne pas respecter son engagement et de partir sans acheter par exemple. C’est pourquoi posez-vous deux fois la question avant d’entamer tous types de négociations.

 

Il est recommandé de ne pas paraître trop intéressé…

…et encore mieux, de donner l’illusion de n’être là que pour flâner. Si jamais le prix proposé, après négociation, ne vous convient pas, reposez l’objet en question et faites mine de partir. La plupart du temps, le vendeur va tenter de vous rattraper pour vous offrir un meilleur prix. Si ce n’était pas le cas, tentez alors de trouver l’objet de votre désir dans un autre magasin, ou alors revenez plus tard, si vous le souhaitez vraiment. Dans tous les cas, rappelez-vous que la négociation est un jeu et qu’il est important de rester respectueux et poli. D’autant plus que Bali est particulièrement connu pour ces aspects-là en Asie. Vous obtiendrez d’ailleurs beaucoup plus de ventes, si vous ponctuez votre dialogue de « s’il vous plaît » et « merci » en fin de phrase. Enfin, si vous vous sentez capable de parler avec quelques phrases en Indonésien, vous aurez également quelques facilités évidentes dans la négociation.

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux préférés !
Vous aimez Bali ? Inscrivez-vous à notre newsletter