S’initier à la préservation du corail

Après une prise de conscience des dégâts que causaient la pêche au cyanure ou à la dynamite, de nombreuses initiatives écologiques ont vu le jour à Pemuteran. Parmi elles, l’association Reef Gardeners of Pemuteran, « les Jardiniers du Récif », regroupe de jeunes indonésiens formés à la plongée et sensibilisés à la protection du récif.

Du corail électrique

Les branches métalliques, parcourues d'un courant électrique, stimulent la repousse du corail endommagé. ( Crédit photo : www.petitebullesdailleurs.fr)

Les branches métalliques, parcourues d’un courant électrique, stimulent la repousse du corail endommagé. ( Crédit photo : www.petitebullesdailleurs.fr)

Un récif artificiel, appelé « biorock« , a été créé sous les eaux. Depuis certains endroits de la plage de Pemuteran, on peut voir ses câbles courir jusqu’à la mer. Le principe est simple : des structures métalliques de formes diverses (fleurs, épaves ou autres) servent de support aux coraux. Les branches de corail, qui ont été cassées ou détachées de leur milieu naturel, sont fixées sur les branches métalliques. Le courant qui parcourt ces branches permet un phénomène d’électrolyse, qui stimule la fixation du corail par le calcaire. Et le spectacle sous les eaux en vaut largement le détour…

Un temple pour protéger le corail

Le temple sous-marin de Pemuteran n'est pas antique, mais sa fonction permettra peut-être de sauver un patrimoine millénaire puisqu'il a pour vocation de protéger le récif corallien. (Crédit photo : www.pinterest.com)

Le temple sous-marin de Pemuteran n’est pas antique, mais sa fonction permettra peut-être de sauver un patrimoine millénaire puisqu’il a pour vocation de protéger le récif corallien. (Crédit photo : www.pinterest.com)

Les Reef Gardeners ont immergé plusieurs épaves de bateau sous les eaux, pour favoriser la repousse du corail. Tout en entretenant le récif, ils récoltent les acanthasters ou crowns of thorn, des étoiles de mer épineuses qui se nourrissent de corail. Et pour fortifier leurs actions, ils ont fait appel à des méthodes traditionnelles… En construisant un temple sous la mer ! Si les figures de pierre à connotation bouddhistes ou Khmer ont peut-être un impact spirituel sur la sérénité du lieu, elles ont aussi un impact physique : la pierre offre une prise idéale au corail qui s’y accroche solidement, et les statues parmi les plus anciennes sont à ce jour entièrement recouvertes ! Des visites sous-marines sont possibles, pour cela, il faut contacter le club de plongée Reef Seen :

  • Contact :  Desa Pemuteran, Gerokgak, Singaraja 81155, Bali, Indonesia. Teléphone : +62 (0) 362 93001 ou +62 (0) 812 389 4051
  • Site internet : www.reefseenbali.com

 

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux préférés !
Vous aimez Bali ? Inscrivez-vous à notre newsletter