Voisine de Lembongan : Nusa Penida, l’isolée

L’île de Nusa Penida est voisine de Nusa Lembongan et de la petite Nusa Ceningan. Elle est la plus grande des trois, avec plus de 200 km2 de terres, et pourtant elle reste encore largement coupée du déferlement touristique auquel Bali fait face.

Légende

Peut-être cela est-il dû à la légende qui entoure cette lande austère ? Les anciens étaient en effet convaincus que le Roi des Démons, Jero Gede Macaling, avait trouvé refuge sur cette île après avoir été chassé de Bali : un mythe encore alimenté aujourd’hui par les hautes falaises et les courants froids et violents qui ceignent l’île, repoussant les plus désireux de la découvrir. Un Temple des Morts est d’ailleurs dédié au roi des Démons, et de nombreux fidèles viennent régulièrement y déposer des offrandes dans l’espoir d’apaiser sa colère, voire de s’attirer sa protection.

Nusa Penida est donc très largement ignorée des voyageurs : ses 40 000 habitants se répartissent entre les hameaux qui parsèment un paysage encore sauvage. Souffrant d’une pénurie d’eau douce, l’île a été classée en 2010 parmi les zones maritimes protégées, ce qui l’a menée à devenir un véritable refuge de coraux, de poissons et d’innombrables autres espèces aquatiques.

Refuge

L'étourneau de Bali, magnifique oiseau huppé à la robe blanche, a trouvé refuge sur Nusa Penida. (Crédit photo : sedna.radio-canada.ca)

L’étourneau de Bali, magnifique oiseau huppé à la robe blanche, a trouvé refuge sur Nusa Penida. (Crédit photo : sedna.radio-canada.ca)

L’île est également la terre d’accueil de l’étourneau de Bali, un oiseau superbe victime de braconnage et de vente illégale. Alors qu’on estimait à une dizaine seulement le nombre d’étourneaux vivant à l’état sauvage sur l’île de Bali en 2006, la campagne de réintégration de l’étourneau sur Nusa Penida a porté ses fruits : en 2012, pas moins de 100 oiseaux peuplaient déjà l’île isolée du développement urbain.

La culture des algues destinée à la fabrication de produits cosmétiques ou agroalimentaires fait vivre les habitants de Nusa Penida qui s’en satisfont pleinement : elle leur permet de gagner un salaire jusqu’à 4 fois plus élevé que le revenu moyen des Balinais. Une activité lucrative qui ne présente que des avantages, puisqu’elle permet également de préserver les massifs coralliens et la faune marine.

Explorer les alentours

Nusa Penida est donc une lande en apparence inhospitalière, mais s’est constituée véritable conservatoire de la faune et de la flore. Et si le tourisme n’est pas développé sur l’île, il est en revanche possible d’explorer ses fonds marins, tout aussi fabuleux que ceux qui entourent Bali ou Nusa Lembongan : leurs clubs de plongée proposent systématiquement des excursions sur Nusa Penida !

  • S’y rendre : pour faire de la plongée aux abords de Nusa Penida, le plus simple est de contacter le club de Nusa Lembongan, Dive Concepts. Leur site internet se trouve ici ; vous les retrouverez dans notre article Activités à Nusa Lembongan. 
Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux préférés !
Vous aimez Bali ? Inscrivez-vous à notre newsletter