Investir dans une villa ou un terrain à Bali

Acheter ou construire sa villa à Bali

UbudLa location de villas est très en vogue à Bali et les Français sont de plus en plus nombreux à investir dans une villa à Bali, attirés par :

  • les opportunités d’entrepreneuriat et d’investissement, notamment dans les villas car le montant d’investissement reste abordable et les returns sur investissement élevés.
  • le climat, tropical, beau toute l’année
  • la douceur et la gentillesse des Balinais
  • une école française qui va désormais de la maternelle à la terminale avec d’excellents résultants au Bac (100% de réussite)

Immobilier : le droit du sol en Indonésie

Le marché immobilier indonésien est règlementé et protège les indonésiens. Il y a deux façons d’acheter en Indonésie pour les étrangers:

  • « free hold » : achat de la terre en pleine propriété : cette pratique est interdite aux étrangers ;  votre agent immobilier risque de vous le recommander car il existe une façon (non légale) de le faire via un prête-nom indonésien ; nous ne le recommandons pas car cela ne tiendrait pas devant un juge en cas de conflit avec le prête-nom.
  • « lease hold » : cession du terrain en usufruit uniquement pendant une période donnée, par le propriétarire terrien indonésien à un étranger: cette pratique, contractuelle, est tout à fait légal et se signe chez le notaire ; c’est la seule façon légale de pouvoir jouir d’une villa ou d’un terrain en Indonésie.

Nos recommandations pour un investissement réussi dans une villa à Bali

  • Emplacement : ne prenez pas risque

Villa Emile - Villas Uluwatu - UluwatuChoisissez un endroit que vous aimez parce que si vous l’aimez, d’autres étrangers (des clients potentiels pour votre villa) l’aimeront aussi! Comme dans tout investissement immobilier, 3 chose comptent: l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement! Si vous êtes à la recherche de rendements sûrs, ciblez Seminyak; l’investissement sera entre 30 et 50% plus élevé que dans une villa ailleurs dans Bali, mais les rendements seront au moins deux fois supérieurs, et surtout votre villa se louera toute l’année (pas de saison creuse à Seminyak). Si vous voulez vous démarquer des centaines de villas dans le sud de Bali, ciblez un emplacement en bord de mer dans le nord. Certaines zones sont encore abordables dans le Nord de Bali, autour de Lovina Beach ou Pemuteran.

  • Budget :

Budgetez bien votre villa. Si vous construisez à Bali, le prix de la construction devrait se situer entre 300 à 1000 Euros par mètre carré, en fonction de la qualité que vous visez. Le prix de construction ne comprend pas le prix des finitions et des meubles donc ajouter environ 30% au prix de la construction pour éviter les mauvaises surprises! Si vous envisagez de louer votre villa, budgetez un manager pour la villa, du personnel et un bon photographe aussi. Ne lésinez pas sur le service, car les touristes viennent à Bali sont la qualité du service et l’hospitalité balinaise, surtout quand ils voyagent avec la famille .. Plus d’infos sur les budgets et les retours sur investissement dans notre article sur acheter une villa à Bali

  • Agent immobilier et notaire :

Cela parait évident mais pas toujours respecté: ne passez que par des agents qui ont une entreprise légale et enregistrée à Bali, ainsi qu’un bureau et un nom reconnu sur le marché. Un bon agent vous guidera à travers l’ensemble du processus d’achat, jusqu’au notaire, voire même vous accompagnera dans le projet de construction si c’est une nouvelle villa. Notamment, veillez à bien vous faire conseiller pour sécuriser l’accès à votre terrain, l’obtention de votre permis de construire, une vraie vérification notariée des papiers et titres de propriété de votre vendeur. Si vous achetez une villa existante, faites expertiser son état, notamment fondations, structure et toiture, souvent faites un peu trop vite à Bali, par un entrepreneur indépendant du vendeur et/ou de l’agent immobilier. Faites vous aussi recommander un bon notaire pour la transaction. Nous pouvons vous recommander des notaires ou des agents francophones de confiance. N’hésitez pas à nous contacter ici.

  • Légalité de l’opération :

Villa AmritaComme nous l’écrivions plus haut, ne prenez pas de risques légaux à Bali ou l’environnement législatif est complexe et protège les Indonésiens.  Pour bien faire les choses, vous aurez besoin d’un permis de construire (IMB) pour construire la villa (environ 3 à 6 mois à traiter) et d’un PONDOK WISATA (licence de maison d’hôtes) pour louer votre villa. Ce sont deux choses différentes: un IMB ne peut jamais devenir un PONDOK WISATE, et vice versa

Faites attention à la qualification du quartier où vous achetez la villa ou le terrain: assurez-vous que le zonage du quartier n’est pas agricole ou vert, car cela rendrait impossible d’obtenir un IMB. Vérifiez s’il y a des routes ou des projets de construction à proximité de la villa (Jalan Sunset sera étendu sur Canggu un jour!). Encore une fois, un bon agent ou un bon notaire vous guideront à travers le processus légal. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de recommandations d’agents sérieux à Bali.

 

Plus de détails sur la loi agraire de l’année 1960 qui est le fondement des lois foncières en Indonésie.

Nusa Dua VillasDroit de propriété (Hak Milik) est un droit héréditaire réservée aux seuls citoyens indonésiens. Alors que les personnes morales ont théoriquement droit à ce droit, en pratique, il n’est plus délivré. Le droit peut être vendu, échangé, légué ou transféré autrement.

Droit d’exploitation (Hak Guna Usaha) est le droit d’utiliser les terres à des fins de l’agriculture, de la pêche ou de l’élevage. Le titre peut être tenu par les sociétés PMA et peut être utilisée comme garantie ou de sécurité à des fins de financement. Les changements réglementaires récents permettent titre à être accordée pour 35 ans avec une extension garantie de 25 ans si la terre est correctement utilisée et gérée. Par la suite, en supposant que certaines conditions sont remplies, le titre peut être renouvelé.

Droit de bâtiment (Hak Guna Bangunan) est le droit de construire et propres bâtiments sur un terrain. Ceci est le droit le plus souvent obtenu par les sociétés PMA.

Droit d’utilisation (Hak Pakai) est le droit d’utiliser les terres à des fins déterminées. La loi prévoit le droit d’utilisation pour une période de 25 ans avec une période d’extension maximale de 20 ans. Il est communément accordé aux représentants de gouvernements étrangers pour la construction des bâtiments de l’ambassade et aux organisations sociales, culturelles et religieuses. Il n’a pas valeur de garantie pour les détenteurs et ne sont pas transférables.

Droit au bail (Hak Sewa) est similaire à locatives. Droit au bail sont normalement accordés aux locataires des deux locaux résidentiels et commerciaux. Les résidents étrangers en Indonésie ainsi que des bureaux de représentation de sociétés étrangères ont le droit de louer des biens. Aucune loi ou règlement limite la durée d’un bail.

Un étranger peut acheter ou construire une maison construite seulement sur terre, avec le droit d’usage (Hak Pakai), le droit d’usage du droit de propriété, ou le droit de bail (Hak Sewa). Un appartement ne peut être acheté par un étranger sur la terre avec droit d’usage (Hak Pakai).

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux préférés !
Vous aimez Bali ? Inscrivez-vous à notre newsletter