La cuisine

Bali est une île réputée pour sa bonne cuisine, dont l’aliment de base est, bien entendu, le riz. La majorité des plats les plus typiques sont cuisinés à base de riz, comme le nasi goreng, par exemple, qui est un riz frit avec des morceaux de viande, de légumes et d’œufs.

* Bon à savoir : Si vous devez vous souvenir d’un mot de bahasa indonesia : retenez le mot goreng, celui-ci veut dire frit. Il vous aiguillera sur la préparation des plats et vous donnera une idée de ce à quoi vous devrez vous attendre à l’arrivée de votre commande. En effet, de l’entrée aux desserts, beaucoup d’aliments sont goreng dans la cuisine indonésienne.

Les amateurs de cuisine de la mer vont être ravis d’apprendre que le poisson constitue un autre aliment basique de la cuisine indonésienne. Il sera très facile de trouver des restaurants spécialisés dans le poisson et autres fruits de mer péchés le jour même. L’endroit le plus réputé pour sa dégustation est la plage de Jimbaran, située dans la péninsule de Bukit.

Les épices jouent un rôle particulièrement important dans les cuisine indonésienne et balinaise. Consultez les menus des petits restaurants locaux et vous y trouverez un large choix de plats, à base de curry notamment.

Quelques spécialités culinaires locales :

nasi campur

 

  • Nasi goreng : Riz frit avec des œufs, des morceaux de viande et de légumes, ou des crevettes.
  • Nasi campur : Assiette de dégustation des principales spécialités indonésiennes.
  • Mie goreng : Nouilles goreng avec des légumes en morceaux.
  • Lontong : Riz gluant, habituellement mis sous forme cylindrique, cuit à la vapeur et servi dans des feuilles de bananier.
  • Gado Gado : Salade de légumes cuits et pousses de soja, parfois très épicée, accompagnée d’une sauce aux cacahuètes.
  • Urab : Délicieux mélange de noix de coco, haricots ou autres légumes hachés et parfumés d’épices et de piments.
  • Soto : Bouillon dans lequel baigne un peu de tout, aussi bien des légumes que des vermicelles, des boulettes de viande ou de poisson, du riz, du poulet…
  • Soto bandung : Soupe de tripes.
  • Cap Cai : Mélange de toutes sortes de légumes coupés en morceaux et revenus à la poêle servis avec du jus dans un bol. Il se mange généralement avec un peu de riz, Nasi putih, que vous aurez à commander en plus.
  • Ayam batutu : Poulet farci et grillé, servi avec des légumes, du tapioca et de la noix de coco.
  • Bebek betutu : Canard farci et longuement cuit à l’étouffée dans une feuille de bananier. Il se commande toujours la veille, compte tenu de son temps de préparation.
  • Krupuk : Grosses chips de crevettes ou de poisson, qui font office de pain.
  • Satay : Petites brochettes de poulet, de porc ou de poisson… cuites sur la braise et accompagnées d’une sauce aux cacahuètes ou au soja.
  • Sambal : Sauce faite avec différentes sortes de piments pilés avec de la pâte de crevette et du jus citronné. Sensibles, prenez garde ! Le sambal est particulièrement épicé.
  • Ayam Goreng : Poulet frit.
  • Babi guling : Petit cochon farci et rôti à la broche.
  • Martabak : Sorte de crêpe épaisse pouvant être salée ou sucrée. Elle est en général confectionnée par les cuisiniers de rue le soir.

 

Se désaltérer à Bali :

Jus d'avocat - La cuisine - Découvrir Bali

Si l’on devait trouver un bon côté à la colonisation balinaise, on citerait les brasseries. En effet, les Néerlandais ont construit beaucoup de brasseries en Indonésie, devenues de vraies institutions aujourd’hui. Quoi de mieux que de déguster une bière bien fraîche, allongé dans un transat, les pieds dans le sable, dans un pays où la température moyenne avoisine les 30 degrés ? Alors, « Garçon ! » ou plutôt « Pak ! » : « une Bintang s’il vous plaît », la Bintang étant la bière brassée localement la plus connue et la plus consommée.

Quand on vient d’un pays comme la France, on se demande souvent quel vin accompagnera ses repas. Le vin local que vous pourrez trouver est un vin de riz (brem), dont le goût ne ressemble pas du tout au produit de nos vignes. Mais en revanche, il existe une autre sorte de vin balinais, de raisin cette fois, beaucoup plus similaire au goût de celui qu’on a l’habitude de boire. Vous le trouverez dans la plupart des restaurants.

La première chose à laquelle on pense quand on ouvre les yeux le matin, c’est à un café ! Si vous avez l’habitude de voyager, vous saurez que la commande d’un café peut donner des résultats aussi différents que surprenants en fonction des pays. Ici, à Bali, c’est le kopi , un café à base de poudre ou de particules séchées de café qui infusent directement dans la tasse tout en laissant des particules à la surface.

Mais pas de panique, pour les « accros à l’expresso », vous trouverez votre bonheur sans pour autant chercher longtemps si vous résidez dans des lieux touristiques.

Quant aux jus de fruits, vous en trouverez à peu près partout à Bali, ils sont frais, excellents et totalement abordables. Vous pourrez combiner les saveurs comme il vous plaira : banane, fraise, mangue… Pour la spécialité locale, ils servent un jus d’avocat avec à l’intérieur, un soupçon de chocolat en poudre, surprenant n’est-ce pas ?  Mais pas mauvais du tout quand il est bien frais !

Retrouvez-nous sur vos réseaux sociaux préférés !
Vous aimez Bali ? Inscrivez-vous à notre newsletter